Collège Frédéric D'Achery (Koungou)
Site de l'académie de Mayotte

Accueil > Les disciplines > Arable > Opter pour l’arabe !

Opter pour l’arabe !

lundi 24 septembre 2018 par admin

Opter pour l’arabe !
Qu’est que la langue arabe ?

• La langue arabe aujourd’hui est parlée par près de 300 millions de personnes dans le monde. C’est la langue nationale de 22 pays et l’une des langues de travail de l’ONU, de l’UNESCO et d’autres organisations internationales.

Que vont apprendre les élèves en cours d’arabe ?

• La langue arabe est réputée difficile cela est sans doute lié à sa graphie mais il faut bien garder à l’esprit que la facilité d’une langue est un concept subjectif. Si l’apprentissage de l’alphabet peut, certes, prendre un peu de temps pour les débutants ; l’écriture arabe est d’une extrême simplicité : on écrit comme on prononce. Cela ne veut pas dire que les élèves ne travaillent que l’écrit, l’accent est, en effet, mis sur l’oral et ce dès le début de l’apprentissage comme dans toutes les langues vivantes.

• La langue arabe comprend différents registres, communément appelés « arabe littéral » (ou « littéraire ») et « dialectal », qui correspondent à l’ensemble des domaines de la communication, orale et écrite, dans les sociétés arabes. Les dialectes qui diffèrent d’un pays à l’autre et même d’une région à l’autre possèdent des traits communs selon qu’il s’agisse de dialectes orientaux ou maghrébins, citadins ou bédouins. L’arabe littéral est la langue officielle de l’ensemble des pays arabes et ce qui les rassemble. C’est également la langue de la littérature et des médias, en même temps que le vecteur de transmission du patrimoine. C’est cette langue commune qui est enseignée accompagnée de différentes clés de passage vers les dialectes. Le but est de permettre à l’élève de comprendre et de se faire comprendre dans le monde arabe.

• L’enseignement de l’arabe est soumis au même programme que toutes les autres langues vivantes. Ses programmes sont donc adossés aux exigences du Cadre Européen Commun de Référence en Langues (CECRL) ce qui implique une approche actionnelle et un ancrage culturel fort.

En quoi l’apprentissage de la langue arabe va-t-il aider les élèves ? 

• La langue arabe se caractérise, entre autres, par :

  • la simplicité de son système de conjugaison où se côtoient deux temps ;
  • une grammaire extrêmement logique où les exceptions sont rares, ce qui aiguise ses capacités de raisonnement.

• La langue arabe développe les compétences artistiques et culturelles des élèves :

  • Apprendre l’écriture arabe c’est être exposé à une calligraphie élevée au rang d’art ;
  • Lire l’arabe, c’est accéder à une littérature riche de 15 siècles qui s’étend de la Mauritanie au pays du Golfe ;
  • Etudier l’arabe c’est découvrir une architecture d’une grande variété, une musique d’une rare richesse et un art de vivre d’un extrême raffinement.

En quoi l’enseignement de l’arabe à Mayotte est-il pertinent ?

• Des liens étroits entre Mayotte et la culture arabo musulmane tissés par plusieurs siècles de contacts et d’histoire commune.
• Des élèves qui ont des compétences et un potentiel qu’il faut mettre en valeur et exploiter : aisance graphique et phonétique mais aussi des liens lexicaux entre les langues shimaorèse et arabe. Un tiers du vocabulaire mahorais est d’origine arabe, et il ne s’agit pas seulement du lexique religieux !
• La musique mahoraise est également influencée par la culture musicale arabe.
• Une partie de la culture profane populaire trouve son origine dans la culture arabe classique.

Que va apporter l’arabe dans la scolarité des élèves ?

• L’apprentissage de la langue arabe constitue un atout pour tous les élèves et ce, à tous les niveaux de la scolarité. A l’école primaire et au collège, les élèves apprennent des comptines, lisent des contes arabes, accèdent à une littérature de jeunesse très variée. Ils découvrent l’univers quotidien des enfants dans le monde arabe. Au lycée, les élèves abordent des thèmes et des notions à travers la lecture des médias, des œuvres littéraires et artistiques.

• Elle peut être apprise dès la sixième au sein des classes bilangues, en langue vivante 2 dès la classe de cinquième et peut être débutée en langue vivante 3 ou en enseignement d’exploration au lycée. Les élèves peuvent la présenter au baccalauréat.

• Opter pour l’arabe c’est aussi se donner l’opportunité d’entrer dans les grandes écoles. La langue arabe fait partie, en effet, des épreuves de concours de grandes écoles littéraires, commerciales et scientifiques (ENS, HEC, ESSEC, ESCP Europe, EM Lyon, Centrale, Polytechnique, ENSEM, Mines-Ponts, ESIT…).

Quels débouchés professionnels offre l’arabe ?

• De par sa situation au carrefour de trois continents : l’Europe, l’Afrique et l’Asie, le monde arabe bénéficie d’une position stratégique de tout premier plan. Connaître la langue arabe devient alors un atout essentiel dans le cadre de négociations ;

• La France est le premier partenaire commercial des pays du Maghreb et entretient avec les pays du Moyen et du Proche Orient une histoire et des liens étroits. Or, ces états sont en pleine mutation. Les débouchés dans différents domaines (commerce, finance, communication et medias) seront nombreux pour les élèves qui auront pu acquérir une solide connaissance de la langue arabe. 

• Les arabisants français peuvent se voir offrir des carrières intéressantes dans des domaines aussi variés que l’enseignement, le tourisme, l’hôtellerie, la diplomatie, la finance et le commerce international, l’ingénierie, les communications et les medias, le consulting, etc.


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Collège Frédéric D’Achery (Koungou) (Académie de Mayotte)
Directeur de publication : Madame BOURDIN Sophie